Comment limiter la chute de cheveux en post-partum ?

Limiter la chute des cheveux en post-partum

Le post-partum est une période difficile pour le corps de la femme à bien des égards, en raison des nombreux changements hormonaux auquel il est lié. Et la chute de cheveux en est l’un des signes les plus marquants.
Dans les semaines qui ont suivi votre accouchement, vous avez dû dire adieu à la chevelure de rêve qui vous accompagnait depuis votre grossesse et vous vous retrouvez du jour au lendemain avec des cheveux qui tombent par poignées ? Pas de panique, on vous explique d’où ça vient et comment y remédier.

Pourquoi perd-on ses cheveux après l’accouchement ?

Tout d'abord, petit cours de sciences ! Sachez que le cycle de vie d’un cheveu, aussi appelé follicule pileux, est constitué de trois phases distinctes :
- la phase de croissance (anagène) qui dure de 2 à 3 ans
- la phase de transition (catagène) qui dure quelques semaines
- et la phase de repos (télogène) qui dure de 2 à 3 mois.
Pendant la grossesse, les niveaux d'œstrogènes augmentent, ce qui ralentit et prolonge la phase anagène des cheveux, et donc nous procure cette chevelure de folie, à la fois dense et brillante. 
Mais après l'accouchement, les niveaux d'œstrogènes diminuent rapidement, ce qui accélère la transition des cheveux vers la phase télogène, c'est-à-dire leur phase de repos, entraînant ainsi une perte de cheveux temporaire.

D’autres éléments peuvent accentuer ce phénomène :
> L'accouchement est un événement extrêmement stressant pour le corps, et le stress peut affecter le cycle de vie des cheveux en poussant les follicules pileux vers la phase télogène.
> Le sommeil et la fatigue sont également des éléments pouvant affecter la santé des cheveux et contribuer à la perte de cheveux en post-partum.
> Enfin, une carence en nutriments peut également contribuer à une perte de cheveux. Pendant la grossesse, le corps utilise de nombreux nutriments pour soutenir la croissance du fœtus, ce qui peut entraîner une carence chez la future maman. Or, des nutriments tels que le fer, le zinc, la vitamine D et les vitamines B sont essentiels pour la santé des cheveux.


Prendre soin de ses cheveux en post-partum

Il existe plusieurs solutions pour prendre soin de vos cheveux et limiter leur chute en post partum. 

Tout d’abord, cela peut paraître évident mais il est toujours bon de le rappeler : optez pour un shampooing doux et adapté qui va renforcer la pousse des cheveux et ne pas les agresser.

Contrairement aux idées reçues, un bon brossage quotidien est également essentiel pour des cheveux en bonne santé. N’ayez pas peur que cela aggrave la perte de vos cheveux, au contraire cela va stimuler les vaisseaux capillaires et les aider à se renforcer. 

Enfin, une complémentation bien choisie avec une composition ciblée et efficace pourra vous changer la vie… et surtout les cheveux ! 

 

Potion Beauté
Potion Beauté

13 nombre total de critique

Potion Beauté est idéale en post-partum : elle freine la chute de cheveux, renforce la fibre et accélère la pousse. Elle prévient aussi l'apparition des vergetures, causées par une rupture de fibres de collagène.

Achat express

 

Quels actifs privilégier ?

> Le Collagène
Sans suspense, dans notre top 3, on retrouve le collagèneIl s’agit d’une protéine majeure dans la structure des cheveux, contribuant à leur solidité et leur résistance. Il permet également de maintenir une hydratation optimale de la peau, y compris celle du cuir chevelu, réduisant ainsi la sécheresse et les irritations qui peuvent nuire à la santé des cheveux.

Le collagène se trouve naturellement dans certains aliments, notamment les os à moelle, les bouillons d'os, la peau de poisson, les viandes. Si vous choisissez de le prendre sous forme de complément alimentaire (plus simple à prendre au quotidien), choisissez-le sous forme hydrolysée et de faible poids moléculaire (de 2000 à 6000 Daltons) pour une meilleure biodisponibilité et efficacité.

> La Biotine
La biotine, vitamine B hydrosoluble également connue sous le nom de vitamine H, est essentielle pour la production de kératine, une protéine fibreuse qui renforce la structure des cheveux, des ongles et de la peau.
En augmentant la synthèse de kératine, la biotine peut aider à prévenir la chute des cheveux, à stimuler la croissance de cheveux sains et à améliorer la texture et la brillance des cheveux. 

On peut la trouver dans de nombreux aliments, tels que les œufs, le poisson, la viande, les légumes verts à feuilles et les noix, ainsi que dans la flore intestinale humaine.

> Le Zinc
Le zinc, quant à lui, est un minéral important pour la santé des cheveux, car il est l'un des composants de la kératine, protéine essentielle à la bonne santé de la chevelure et il participe à la synthèse du collagène. Il lutte contre les cheveux trop fins et fragiles et empêche leur vieillissement prématuré. 
Le zinc n’est pas fabriqué par l’organisme et ne peut pas être stocké, il est donc essentiel de l’apporter régulièrement par l’alimentation. Vous pouvez le trouver dans les huitres, les abats, les viandes rouges, le germe de blé, les légumineuses, les graines de courge, le sésame.

Des produits que vous pourriez aimer