Quand faire un test de grossesse : matin ou soir ?

Quand faire un test de grossesse : matin ou soir ?

Le chiffre est impressionnant : plus de 3 millions de tests de grossesse sont vendus chaque année en France ! Qu’on attende avec impatience le feu vert d'une grossesse débutante ou qu’on croise les doigts pour que le résultat s’affiche négatif, ce précieux test de grossesse peut faire basculer notre vie en quelques secondes.
Alors pas question de se tromper : quel est le moment optimal pour effectuer un test, afin d'obtenir un résultat fiable ?

Les signes de début de grossesse les plus courants

Avant de se précipiter en pharmacie ou au laboratoire pour faire un test de grossesse, il est utile de reconnaître les symptômes fréquents des premières semaines de grossesse.

Les signes précoces de grossesse varient d'une femme à l'autre, mais certains sont fréquemment observés. L'indicateur le plus simple est bien sûr le retard de règles, mais on surveillera également les nausées matinales, des seins gonflés ou une fatigue accrue. Des changements hormonaux peuvent aussi entraîner une augmentation de la fréquence urinaire et des sautes d'humeur.

Certaines femmes enceintes peuvent remarquer des modifications dans leur appétit ou des envies alimentaires inhabituelles. Des symptômes tels que des maux de dos, des crampes légères, une sensibilité accrue aux odeurs et des variations de température corporelle peuvent également être présents.

Toutefois ces signes ne garantissent pas toujours une grossesse ou à l'inverse, une grossesse peut débuter sans qu'on ne ressente aucun symptôme. En cas de doute, le test de grossesse est donc la solution idéale pour être rapidement fixée.

Comment fonctionnent les tests de grossesse et quelle est leur fiabilité ?

L'objectif d'un test de grossesse est d'analyser votre taux d'hormone hCG, autrement dit de gonadotrophine chorionique humaine. L'hormone hCG est l'hormone de la grossesse, puisqu'elle est fabriquée d’abord par l’embryon autour du 9ème jour de grossesse, puis par le placenta. 

Le rôle de cette hormone est de maintenir le corps jaune, qui se crée pendant la phase lutéale de notre cycle menstruel et dont la principale mission va être de sécréter de la progestérone. Le taux d'hCG augmente très fortement dans les premières semaines de la grossesse, pour se stabiliser autour de 8 semaines, puis diminuer après 12 semaines jusqu'à la fin de la grossesse. 

Ce taux d'hCG peut faire l'objet d'une détection rapide selon le test effectué. Il existe deux types de tests de grossesse :
> les tests urinaires, c'est-à-dire les tests de grossesse vendus en pharmacie. Ils détectent la présence d'hCG dans l'urine en utilisant des réactifs chimiques spécifiques.
> les tests sanguins, qui impliquent une prise de sang en laboratoire. Vous pouvez vous rendre dans votre laboratoire d'analyse médicale habituel, sans ordonnance (mais à vos frais dans ce cas), ni rendez-vous et vous n'avez pas besoin d'être à jeun pour faire ce test.

En cas de résultat positif après un test urinaire, votre médecin vous demandera certainement de le confirmer avec un test sanguin qui sera plus fiable et plus précis.

 

Grossesse
Grossesse

100 nombre total de critique

Notre multivitamines est recommandée avant, pendant et après la grossesse. Elle contient la bonne dose de vitamine B9 dont vous avez besoin pour tout projet de conception.

Achat express
L'info à savoir

La vitamine B9 est la forme naturelle et plus assimilable de l'acide folique généralement prescrit.

 

 

Quand faire un test de grossesse pour savoir si on est enceinte ?

Les meilleurs moments pour effectuer un test de grossesse urinaire
Si vous ressentez des symptômes de grossesse, la réponse est simple : réalisez votre test urinaire dès que vous en avez la possibilité.

En revanche, en cas d'absence de symptômes, voici quelques conseils pour choisir le meilleur moment pour faire votre test de grossesse :

> Pour augmenter sa précision, il est recommandé d'attendre au moins 24h après le jour présumé des règles avant de faire un test.
> Si vous ne connaissez pas la date exacte de vos règles ou que vous avez des cycles menstruels irréguliers, vous pouvez attendre jusqu'à deux semaines pour obtenir un résultat encore plus précis.
> Dans le cas d’un rapport à risque (oubli ou autre), il est conseillé d'attendre 3 semaines après ce dernier afin d'être vraiment certaine que le résultat du test soit fiable. 
> Si le rapport sexuel a eu lieu quelques jours avant l'ovulation, il faudra patienter encore plus longtemps pour que le taux d'hCG atteigne un niveau détectable. Il est donc recommandé d'attendre environ deux semaines après le rapport sexuel avant de faire un test de grossesse, même si vous avez déjà un jour de retard des règles.

Petite info pour les plus pressées : il est vraiment essentiel d'attendre le bon moment, car effectuer un test trop tôt peut aboutir à un faux négatif, le taux d'hCG dans l'urine pouvant être insuffisant pour être détecté. 

Test urinaire : le matin ou le soir ?

Le moment idéal pour faire un test de grossesse urinaire est tôt le matin, avec les premières urines. Les urines du matin contiennent une concentration du taux d' hormone hCG plus élevée, ce qui augmente la sensibilité du test et la fiabilité des résultats.

Cependant, si vous ne pouvez pas attendre et que vous décidez de faire le test à un autre moment de la journée, assurez vous de ne pas boire trop de liquide auparavant. Cela risque d'entraîner une concentration plus faible de l'hormone de grossesse dans l'urine, augmentant ainsi le risque de faux négatifs.

Pour obtenir un résultat fiable, il est crucial de suivre attentivement les étapes d'utilisation du test de grossesse urinaire. Lisez attentivement les instructions fournies avec le test et évitez toute erreur qui pourrait fausser le résultat. Si vous obtenez un résultat négatif alors que vous avez des symptômes de grossesse ou que vos règles n'arrivent pas, vous pouvez attendre quelques jours et refaire le test le matin.

Test de grossesse sanguin : quand et comment le faire ?

Le test de grossesse sanguin est plus sensible et peut être fait à tout moment de la journée. Une analyse de sang pourra détecter de faibles taux d'hCG dès les premiers jours suivant la conception. Il est recommandé aux femmes ayant un retard de règles significatif, présentant des symptômes de grossesse ou ayant des antécédents de fausse couche de procéder à un test sanguin pour obtenir un résultat plus précis et précoce. 

Le test de grossesse sanguin est effectué par un professionnel de santé, dans un laboratoire d' analyse médicale. Il implique la prise d'un échantillon de sang, qui est ensuite analysé pour détecter la présence d'hCG. Ce test est considéré comme très fiable, mais prend plus de temps que les tests urinaires. Il est remboursé par la Sécurité Sociale, si votre médecin vous l'a prescrit sur ordonnance.  

Est-il utile de faire un test de grossesse sous contraception hormonale ?

Aucun contraceptif n'est infaillible à 100% et les risques de grossesse sous contraception existent, mêmes s'ils sont rarissimes.

Sous pilule, le risque est plus fréquent, puisqu'il est facile d'oublier de prendre son comprimé, surtout qu'un seul oubli peut suffire.

Le stérilet (au cuivre ou hormonal) est l'une des méthodes contraceptives les plus fiables, avec un taux de réussite de plus de 99%, mais là aussi, la possibilité d'une grossesse existe. Attention, après le retrait d'un stérilet, les fonctions reproductives reviennent très vite à la normale et il est tout à fait possible de tomber enceinte pendant le cycle qui suit son retrait.

Si vous êtes enceinte sous contraceptif, les symptômes seront les mêmes que pour une grossesse classique. Donc si vous constatez des symptômes inhabituels (fatigue, douleurs mammaires, nausées ou cycle irrégulier), un test de grossesse peut être nécessaire pour confirmer ou exclure une nouvelle grossesse. Si vous êtes enceinte sous stérilet, il est recommandé de consulter rapidement un professionnel de santé pour le retirer et éviter des complications médicales.

Les différents types de tests de grossesse disponibles sur le marché

Sur le marché, il existe une variété de tests de grossesse urinaires, tels que les tests classiques, les tests digitaux, les tests précoces et les tests ultra-précoces. Chacun a ses caractéristiques spécifiques et sa sensibilité. Les tests digitaux sont faciles à lire car ils affichent directement le résultat ("enceinte" ou "non enceinte"), tandis que les tests précoces et ultra-précoces sont conçus pour détecter une grossesse plus tôt que les tests traditionnels.
Quels qu'ils soient, tous ces tests sont fiables, donc inutile de privilégier automatiquement le test le plus perfectionné, à moins que vous ne vouliez absolument connaître le stade de votre grossesse.

Quels sont les facteurs qui peuvent affecter les résultats d'un test de grossesse ?

Aujourd’hui, les résultats de tests de grossesse sont fiables à 99% s’ils sont réalisés efficacement.
Toutefois, certains facteurs externes peuvent affecter les résultats des tests de grossesse, tels que la date d'expiration du test, son exposition à des températures extrêmes ou l'utilisation de tests défectueux. Pour éviter tout problème, vérifiez toujours la date de péremption, stockez les tests correctement et assurez-vous de suivre les instructions du fabricant.

Faux positifs et faux négatifs : comment les interpréter ?

Les faux positifs, qui indiquent une grossesse alors qu'il n'y en a pas, sont extrêmement rares. Quelques situations peuvent les expliquer :
> certains médicaments, dont les traitements pour favoriser la fertilité, contiennent de la hCG. Ils sont généralement prescrits pour des affections médicales spécifiques telles que les kystes ovariens et certaines pathologies touchant les femmes ménopausées ou péri-ménopausées.
> en cas de grossesse récente (accouchement récent, avortement), votre corps peut encore compter des hormones de grossesse. 
> un test de grossesse peut également s'avérer positif, mais la grossesse se termine très peu de temps après, souvent avant même qu'elle ne soit détectable par une échographie. On parle alors de grossesse chimique ou de fausse couche précoce. Dans ces cas, l'œuf fécondé s'implante dans l'utérus, mais le développement de l'embryon s'arrête généralement très tôt, quelques jours après la conception. Selon les statistiques, 1 femme sur 4 vivrait l'expérience de la grossesse arrêtée spontanée, et sans que cela ait une incidence sur une possibilité de grossesse future. 

Le sujet de la grossesse arrêtée est complexe et nous touche particulièrement chez Boome. Si vous souhaitez découvrir plus amplement ce sujet, notre article comment savoir si on fait une fausse couche vous aidera à y voir plus clair. 

Les faux négatifs, quant à eux, indiquent l'absence de grossesse alors qu'elle est présente. Ils peuvent survenir si le test est effectué trop tôt ou si les instructions ne sont pas suivies correctement comme expliqué précédemment.

Les mesures à prendre en cas de doute sur le résultat

Si le doute persiste sur le résultat d'un test de grossesse, il est recommandé de répéter le test après quelques jours ou de consulter un professionnel de santé pour obtenir une évaluation plus précise. Si vous obtenez un résultat positif, il est important de prendre rendez-vous avec votre médecin pour commencer un suivi prénatal et s'assurer d'une grossesse en bonne santé.



Chez Boome, nous souhaitons vous proposer des produits respectant votre corps et vos besoins. Nos compléments alimentaires vous accompagneront à travers les différentes étapes de votre désir d'enfant à la remise totale de votre post partum. Découvrez nos vitamines de grossesse, conçues avec des ingrédients d’origine naturelle et validées par des gynécologues.

Des produits que vous pourriez aimer